Memoriabcn

Routes historiques dans les quartiers de Barcelone (XXe siècle)

Sarrià-Sant Gervasi

SITES DE LA ROUTE


En mars 1966, le convent des Capucins de Sarrià fut le théâtre de l’assemblée constituante du Sindicat Democràtic d’Estudiants de la Universitat de Barcelona (SDEUB, Syndicat démocratique des étudiants de l’Université de Barcelone), surnommée populairement « la Caputxinada ». Cette réunion fut interrompue par la police, qui prit d’assaut le couvent, dispersa l’assemblée et arrêta plusieurs personnes.

Dans les années 50, c’est dans ce couvent de Sarrià que vit le jour l’association Franciscàlia, à l’initiative du frère Basili de Rubí. Le couvent devint alors un lieu de refuge pour les artistes et les intellectuels proscrits par le régime franquiste. Pendant la première moitié des années 60, des facteurs comme la lutte étudiante (qui voulait donner voie au chapitre aux universitaires et changer l’enseignement d’influence franquiste) trouvèrent ici le soutien nécessaire pour s’organiser. Après plusieurs assemblées, le couvent accueillit le 9 mars 1966 l’assemblée constituante du Sindicat Democràtic d’Estudiants de la Universitat de Barcelona (SDEUB, Syndicat démocratique des étudiants de l’Université de Barcelone), surnommée « la Caputxinada », qui rassembla 450 délégués de plusieurs facultés, ainsi que des journalistes, des professeurs et des intellectuels.

Une fois la réunion commencée, la police fit acte de présence dans l’intention de la dissoudre, mais les participants refusèrent de sortir. Au cours de cette réunion, on approuva les statuts de l’assemblée et on rédigea le « Manifeste pour une université démocratique ». Le 11 mars à midi, la police prit d’assaut le couvent, rompant ainsi le concordat signé en 1953 entre le régime franquiste et le Vatican, qui défendait à la police d’intervenir dans les lieux de culte. Les membres de l’assemblée des délégués furent arrêtés et jugés par le Tribunal de l’ordre public (TOP), qui déclara le syndicat illégal. 18 professeurs qui avaient pris part à la réunion perdirent leur travail et de nombreux étudiants furent expulsés de l’université.

Localisation: Carrer del Cardenal Vives i Tutó, 2 || Coordonnées: (LAT, LONG): 41.387028556, 2.170030499

  • Events:
  • Deuxième République
  • Guerre civile
  • Franquisme
  • Transition
Memoriabcn