Memoriabcn

Routes historiques dans les quartiers de Barcelone (XXe siècle)

Sants-Montjuïc

SITES DE LA ROUTE


Le Refuge 307 fut construit par les habitants du quartier de Poble-sec pour se protéger des bombardements de l’aviation franquiste et de ses alliés italiens et allemands, qui attaquèrent Barcelone à partir de février 1937. L’abri est encore en parfait état et des visites guidées y sont organisées.

Le Refuge 307 est l’un des plus grands abris anti-aériens construits à Barcelone pendant la guerre civile espagnole (1936-1939). On estime que plus de 1 400 abris furent creusés un peu partout dans la ville. Celui-ci doit son nom au numéro de dossier qui lui fut attribué par l’Assemblée de défense passive de Barcelone.

D’après le plan du projet, le Refuge 307 fut construit en 1937, grâce aux efforts des habitants du quartier, y compris des enfants qui venaient participer aux travaux après l’école. Le refuge présentait une capacité de 2 000 personnes, qui devaient se répartir dans des galeries de 200 m de long. D’une largeur comprise entre 1,5 m et 2 m, il était couvert de voûtes catalanes de 2,10 m de haut. Les murs étaient pour la plupart revêtus de briques et blanchis à la chaux pour atténuer l’effet claustrophobique du souterrain. Il y avait trois portes d’entrée pour faciliter l’accès depuis les rues adjacentes et garantir la sortie en cas d’obstruction de l’une des entrées. Pour pallier l’impact ravageur des explosions, les galeries d’accès étaient en forme de zigzag. La partie centrale comptait des équipements de base, dont une infirmerie et un point d’eau, ainsi que deux WC et de nombreux bancs en bois fixés aux murs. Le refuge était également doté d’un groupe électrogène pour assurer l’éclairage pendant les coupures de courant, un système plus sûr que les lampes à pétrole. Les murs comportaient plusieurs écriteaux pour rappeler les règles de conduite à tenir dans l’abri.

Le Refuge 307 était considéré comme l’un des plus sûrs de la ville car il avait été creusé dans les flancs de la colline de Montjuïc. Pourtant, dans la nuit du 17 mars 1938, une bombe tomba près du refuge, provoquant un glissement de terrain et l’effondrement d'une partie de l’abri. La mort de deux enfants fut à déplorer.

Le Refuge 307 fut inauguré en tant qu’espace de visite ouvert au public le 1er avril 2007. Il est aujourd’hui géré par le Musée d'histoire de Barcelone (MUHBA), qui en a fait l’acquisition dans un double but : montrer l’horreur des bombardements et rendre un hommage public aux personnes qui vécurent sous les bombes. Plus d'informations au web du MUHBA.

 

Localisation: Carrer Nou de la Rambla, 169 || Coordonnées: (LAT, LONG): 41.371999809, 2.166956946

  • Events:
  • Deuxième République
  • Guerre civile
  • Franquisme
  • Transition
Memoriabcn