Memoriabcn

Routes historiques dans les quartiers de Barcelone (XXe siècle)

Ribera et Barceloneta

SITES DE LA ROUTE


À l’intérieur du marché de la Barceloneta (entrée côté est), des panneaux d’information évoquent les ravages causés par les bombardements de l’aviation fasciste sur le quartier pendant la guerre civile espagnole (1936-1939). Ce quartier fut l’un des plus touchés de la ville.

Le quartier de la Barceloneta fut l’un des plus sévèrement touchés par l’aviation fasciste pendant la guerre civile. Son emplacement stratégique lui valut de subir de nombreux bombardements. En effet, outre le port de commerce et de pêche, il abritait la centrale de gaz et les locaux de la Maquinista Terrestre i Marítima, une usine qui fabriquait du matériel de guerre. Le quartier fut touché en plusieurs points, notamment la place de la Font, où se tenait le marché et où l’on trouve aujourd’hui les panneaux d’information qui rappellent ces faits tragiques. Les bombardements furent tellement soutenus sur ce quartier et les victimes mortelles tellement nombreuses que la mairie fut contrainte de trouver des hébergements ailleurs dans la ville pour bon nombre de familles. Celles-ci occupèrent donc des logements vacants, surtout dans la partie haute de la ville, où de nombreux appartements de familles aisées avaient été abandonnés par leurs propriétaires, qui s’étaient enfuis au tout début de la guerre.

Parmi les bombardements du quartier, celui du 29 mai 1937 fut particulièrement sanglant. Ce jour-là, une escadrille d'avions concentra son activité sur la Barceloneta en détruisant de nombreux bâtiments et en provoquant un nombre élevé de victimes mortelles. De plus, un obus ravagea un hangar de la Maquinista Terrestre i Marítima en blessant grièvement 9 personnes. L’un des objectifs du bombardement était l’usine de gaz, qui ne subit heureusement aucun dégât. Un autre raid aérien particulièrement mortel eut lieu le 1er octobre 1937 : outre les bombes lâchées depuis les avions, ces derniers mitraillèrent la population qui s’enfuyait en courant, en particulier sur le Passeig Nacional (aujourd’hui Joan de Borbó) et ses alentours. Ce jour-là, douze bombes tombèrent sur une école de la rue Balboa à l’heure des cours. Le nombre total de victimes du bombardement fut de 87 morts et 53 blessés. Le 19 juin de la même année, un autre raid aérien, attribué à l’aviation italienne, endommagea grandement le quai Pescadors et le quai Barcelona. La tour Jaume I et le téléphérique du port furent mis hors service.

Localisation: Plaça de la Font 1 || Coordonnées: (LAT, LONG): 41.380175810, 2.189276257

  • Events:
  • Deuxième République
  • Guerre civile
  • Franquisme
  • Transition
Memoriabcn