Memoriabcn

Routes historiques dans les quartiers de Barcelone (XXe siècle)

Horta-Guinardó

SITES DE LA ROUTE


L’occupation de Barcelone par les troupes franquistes, le 26 janvier 1939, marqua le début d’une dure répression contre ceux qui avaient soutenu la République. Plusieurs camps de concentration provisoires furent mis en place dans la ville. On y rassemblait les personnes appréhendées avant de décider de leur sort. L’un des plus importants fut aménagé dans les locaux de la Maison de la charité d’Horta. Il demeura en service pendant plus d’un an.

En 1928, il fut décidé d’agrandir la Maison de la charité (un organisme d’assistance sociale situé dans le quartier du Raval) en ouvrant de nouveaux locaux à Horta, sur des terrains appartenant à l’organisation. Le projet prévoyait la construction de trois pavillons qui devaient accueillir des orphelins, mais l’éclatement de la guerre civile espagnole (1936-1939) paralysa les travaux.

Avec l’arrivée des troupes franquistes à Barcelone, les pavillons inachevés « Llevant » et « Ponent » furent transformés en camp de concentration où l’on entassa des milliers de prisonniers dans des conditions précaires. Le complexe, ouvert le 10 février 1939, était encerclé d’une clôture en fil barbelé et abritait des salles d’interrogatoire. On y retenait principalement trois types de prisonniers : des soldats républicains capturés ou qui s’étaient rendus volontairement, des exilés qui avaient été arrêtés à leur retour de France et des personnes qui avaient fait l’objet de délations ou qui étaient poursuivies pour leur rôle politique. On estime que près de 115 000 prisonniers passèrent par ce camp. La plupart y restèrent peu de temps, étant donné qu’une fois catalogués ils étaient transférés vers d’autres centres de détention ou bien rejoignaient les bataillons de travaux forcés.

Les derniers prisonniers quittèrent le camp en avril 1940. De 1942 à 1945, le complexe accueillit une auberge de mendiants et un hospice de tuberculeux. Finalement, en 1954, grâce à un don de 40 millions de pesetas réalisé par la famille Mundet, le projet originel de la Maison de la charité put enfin être achevé. Il fut inauguré par Franco en 1957 et baptisé Llars Mundet. De nos jours, le complexe abrite une partie des locaux de l’Université de Barcelone.

Localisation: Passeig de la Vall d'Hebron, 171 (complexe Llars Mundet) || Coordonnées: (LAT, LONG): 41.436003479, 2.146785077

  • Events:
  • Deuxième République
  • Guerre civile
  • Franquisme
  • Transition
Memoriabcn