Memoriabcn

Routes historiques dans les quartiers de Barcelone (XXe siècle)

Horta-Guinardó

SITES DE LA ROUTE


La sculpture « David et Goliath » fut inaugurée en 1988 en mémoire des Brigades internationales, des unités militaires créées au début de la guerre civile espagnole (1936-1939). Celles-ci réunissaient des volontaires étrangers venus de tous horizons, disposés à combattre en Espagne pour la République et contre le fascisme alors en plein essor en Europe.

Les Brigades internationales étaient des unités militaires créées à Moscou en octobre 1936 par l’Internationale communiste (Kominterm), une organisation qui regroupait des partis communistes du monde entier. La centrale de recrutement fut établie à Paris et le parti communiste français se chargea des aspects organisationnels. Malgré tout, une bonne partie des volontaires étrangers qui composaient ces brigades (venus de 53 pays différents) étaient de simples citoyens idéalistes. Ces derniers s’étaient engagés et avaient été envoyés par les nombreux comités de soutien au peuple espagnol qui avaient vu le jour dans plusieurs États. Leur objectif était d’aider la République, assaillie par les militaires qui avaient organisé le coup d’État à l’origine du conflit, étant donné que la plupart de l’armée soutenait les généraux insurgés.

Bon nombre de ces volontaires étaient des ouvriers, raison pour laquelle la plupart d’entre eux n’avaient que peu voire pas du tout de formation militaire. D’après les sources les plus récentes, 35 000 brigadistes internationaux prirent part à la guerre civile espagnole, desquels 10 000 moururent au combat. Parmi ces volontaires étrangers se trouvent également des intellectuels tels que l'écrivain britannique George Orwell, qui, bien que il n’avait fait pas partie des brigades, s'est battu en tant que membre du Parti Ouvrier d’Unification Marxiste (POUM) et a décrit son expérience dans le livre "Hommage à la Catalogne".

Le 21 septembre 1938, Dr Negrín, le chef du gouvernement de la République, s'est engagé avec la Société des Nations à retirer les ressortissants étrangers qui combattaient avec l'armée populaire, dans l’espoir que Franco renoncerait également à l'aide qu'il aurait reçue de l'Italie fasciste et l'Allemagne nazie, un fait qui ne s'est jamais produit. Afin de faire ses adieux aux brigadistes, on avait organisé plusieurs cérémonies d'hommage, que ont culminé à un défilé sur l'avenue 14 d'Abril de Barcelone (actuellement avenue Diagonal). Environ 300 000 personnes avaient fait ses adeieux à des femmes et hommes volontaires, et ils portaient des bannières de reconnaissance, des drapeaux et des fleurs, tandis que l'aviation républicaine avait lancé des tracts avec des mots de gratitude pour les brigadistes.

« David et Goliath » est une œuvre de Roy Shifrin, artiste newyorkais. Elle représente le buste athlétique de David posé sur une colonne, au pied de laquelle se trouve Goliath, vaincu, symbolisé par son casque. Cette sculpture fut financée par l’association des anciens combattants du bataillon Abraham Lincoln, formé de citoyens nord-américains qui participèrent à la guerre civile en Espagne, et par la Spanish Civil War American Society (Association américaine de la guerre civile espagnole). Parmi les membres de cette association qui contribuèrent financièrement à la construction du monument figurent Edward Kennedy, Woody Allen, Gregory Peck, Leonard Bernstein et Harry Belafonte. La sculpture fut inaugurée le 28 octobre 1988, jour du 50e anniversaire des adieux de Barcelone aux Brigades internationales à l’avenue Diagonal.

Localisation: Rambla del Carmel (entrée nord du tunnel de la Rovira) || Coordonnées: (LAT, LONG): 41.424414095, 2.158233863

  • Events:
  • Deuxième République
  • Guerre civile
  • Franquisme
  • Transition
Memoriabcn