Memoriabcn

Routes historiques dans les quartiers de Barcelone (XXe siècle)

Gòtic et Raval

SITES DE LA ROUTE


Le 19 octobre 1938, le théâtre du Liceu accueillit un concert de bienfaisance de Pablo Casals en faveur de la Société d'aide aux enfants. Le violoncelliste y lança un appel à l’aide pour l'acquisition de vêtements, d’aliments et de médicaments destinés aux enfants et aux personnes âgées qui souffraient des conséquences de la guerre civile.

Pablo Casals, un musicien catalan dont la renommée a dépassé les frontières, afficha toujours des velléités de défense de la paix et de la liberté, ainsi qu’un engagement sans faille pour les actions humanitaires. Il offrit ainsi de nombreux concerts de bienfaisance, comme celui qui eut lieu au théâtre du Liceu en pleine guerre civile. Ce fut le dernier concert de Pablo Casals en Catalogne et en Espagne avant son départ pour l’exil. Son objectif était de recueillir des fonds pour la Société d'aide aux enfants. À cette occasion, il était accompagné de l’Orquestra Nacional de Concerts, sous la baguette de M. Pérez Cases. Au milieu du concert, le violoncelliste lut quelques mots à l’attention du peuple américain, auquel il demandait de l’aide pour l'acquisition de vêtements, d’aliments et de médicaments destinés aux enfants et aux personnes âgées. Le théâtre du Liceu était à son comble. Le Président de la République, Manuel Azaña, et le Premier ministre, Juan Negrín, étaient présents. Des représentants des autorités civiles et militaires de la République et de la sphère intellectuelle et artistique figuraient également parmi le public. Après le concert, Pablo Casals se réunit au Cercle du Liceu avec les autorités présentes et d’autres personnalités du monde politique, qui le félicitèrent pour son intervention et son engagement auprès du peuple catalan.

Suite au triomphe des troupes franquistes, Pablo Casals quitta l’Espagne pour la France et s’établit à Prades. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il continua de donner des concerts de bienfaisance pour aider ses compatriotes exilés, particulièrement ceux qui étaient confinés dans les camps de concentration. Cet engagement pour les droits de l’homme lui valut d’être nommé candidat au prix Nobel de la paix en 1958 et de composer l’hymne des Nations Unies en 1971.

Localisation: La Rambla, 51 || Coordonnées: (LAT, LONG): 41.380352506, 2.173583508

  • Events:
  • Deuxième République
  • Guerre civile
  • Franquisme
  • Transition
Memoriabcn