Memoriabcn

Routes historiques dans les quartiers de Barcelone (XXe siècle)

Eixample dret

SITES DE LA ROUTE


Ce carrefour entre deux grandes artères de Barcelone a été le théâtre de plusieurs événements marquants dans l’histoire récente de la ville, ce qui en fait un espace de mémoire incontournable. Le 24 juillet 1936, quelques jours après le déclenchement de la guerre civile, des milliers de personnes s’y retrouvèrent pour accompagner les colonnes de miliciens qui partaient combattre au front. Deux ans plus tard, le 28 octobre 1938, les citoyens se rassemblèrent au même endroit pour rendre hommage aux brigades internationales et prendre congé des miliciens qui avaient défendu la République et qui quittaient le pays quelques mois avant la fin du conflit.

En juillet 1936, ce carrefour fut le témoin du départ des volontaires pour le front. Le syndicat CNT-FAI avait lancé un appel pour rassembler le plus grand nombre d’hommes possible à l’angle du Passeig de Gràcia et de la Diagonal, du côté du « Cinc d’Oros », afin de renforcer les milices qui devaient partir combattre au front d'Aragon. L'affluence de miliciens, mais aussi du public venu les soutenir, fut impressionnante. Quelques petits groupes de miliciens quittèrent la ville les 22 et 23 juillet, mais les grandes unités le firent à partir du 24. Deux grandes colonnes furent ainsi formées : la colonne Durruti (composée d’environ 2 500 volontaires) et la colonne Ortiz (comptant quelque 800 miliciens). L’origine de ces colonnes remontait au 21 juillet, date à laquelle le Comitè Central de Milícies Antifeixistes (CCMA, Comité central de milices antifascistes) fut créé avec pour vocation d'organiser ses propres milices, étant donné qu’une grande partie de l’armée s’était rangée du côté des insurgés contre la République. Deux ans plus tard, Juan Negrín, chef du gouvernement de la République, s’engagea auprès de la Société des Nations à renvoyer chez eux les citoyens étrangers qui combattaient aux côtés de l’armée populaire, dans l’espoir que les alliés internationaux de Franco fissent de même.

Ce carrefour accueillit donc un autre événement mémorable le 28 octobre 1938. Les Barcelonais et Barcelonaises vinrent très nombreux dire au revoir et rendre hommage aux Brigades internationales, des unités militaires créées au début de la guerre civile et formées de volontaires étrangers venus de 54 pays différents. Quant à leur nombre, la plupart des sources disponibles s’accordent sur un chiffre de 60 000 volontaires, dont 10 000 sont morts au combat. Ce jour-là, le public brandissait des pancartes de remerciements et des drapeaux tandis que les avions républicains survolaient la zone en lâchant des tracts qui contenaient des messages de reconnaissance à l’attention des brigadistes pour leur labeur. Près de 300 000 personnes assistèrent au défilé pour rendre hommage aux soldats, au son de « L’Internationale » et de « L’Hymne de Riego », en présence des autorités. De nos jours, il existe un monument en mémoire des Brigades internationales dans le quartier d’Horta-Guinardó.

Localisation: Carrefour du Passeig de Gràcia et de l'Avinguda de la Diagonal || Coordonnées: (LAT, LONG): 41.388171458, 2.169884408

  • Events:
  • Deuxième République
  • Guerre civile
  • Franquisme
  • Transition
Memoriabcn