Memoriabcn

Routes historiques dans les quartiers de Barcelone (XXe siècle)

Les Corts et Eixample esquerre

SITES DE LA ROUTE


En 1967, la Faculté de Droit de l’Université de Barcelone (UB) accueillit un hommage au Dr Jordi Rubió i Balaguer, que le régime franquiste avait démis de ses fonctions et expulsé de l’université. Cet hommage (qui eut lieu en dépit de son interdiction), fut l’une des nombreuses activités civiques et culturelles organisées par les mouvements antifranquistes au cours de cette période.

La Faculté de Droit fut inaugurée en 1958 sur le campus de Pedralbes et reçut le prix d’architecture FAD en raison de son rationalisme. Le 3 mars 1967, elle accueillit une cérémonie en hommage à Jordi Rubió i Balaguer, le jour de ses 80 ans. Celui-ci avait été le premier directeur de la bibliothèque de Catalogne, un poste auquel il avait été nommé en 1913 par Pré de la Riba. Plus tard, il créa l’École des bibliothécaires, qu’il dirigeait tout en exerçant son métier de professeur de littérature à l’Université de Barcelone. Pendant la guerre civile, il organisa le service de bibliothèques du front et sauva les fonds de la bibliothèque du palais de la Generalitat en les transférant à l’hôpital Santa Creu. Dans le cadre de la politique de purge engagée par le régime franquiste, il fut expulsé de l’Université, de la Bibliothèque de Catalogne et de l’École des bibliothécaires. Malgré la répression dont il fit l’objet, il maintint une intense activité intellectuelle et civique en faveur du rétablissement de la culture catalane. Le régime franquiste lui proposa de diriger la Bibliothèque nationale de Madrid, mais il refusa.

L'hommage de 1967, organisé par les étudiants de l’université, était secondé par plusieurs intellectuels et personnalités, dont Pablo Casals, Pablo Picasso, Josep Carner, Joan Miró, Menéndez Pidal et Bosch i Gimpera. Le recteur de l’UB, Francisco García-Valdecasas, eut beau interdire l’hommage, cela ne l’empêcha pas d’avoir lieu. 19 participants furent arrêtés et jugés, parmi lesquels Miquel Coll i Alentorn, Oriol Bohigas, Manuel Sacristán, Carlos Barral, Joan Oliver et Joan Coromines.

En 1969, lors de la première édition du Prix d’honneur des lettres catalanes, le jury décerna ce dernier au Dr Rubió i Balaguer. En 1977, il fut l’un des membres fondateurs de l’Associació d’Escriptors en Llengua Catalana (AELC, Association des écrivains en langue catalane) et, en 1980, il reçut la médaille d’or de la Generalitat de Catalogne en reconnaissance de l’immense travail qu’il avait accompli tout au long de sa vie dans le domaine des lettres catalanes.

Localisation: Avinguda Diagonal, 684 || Coordonnées: (LAT, LONG): 41.387234039, 2.121240957

  • Events:
  • Deuxième République
  • Guerre civile
  • Franquisme
  • Transition
Memoriabcn